MÉMOIRES
D'UNE LITHOTHÈQUE
ITINÉRAIRE D’UN OUVRIER À LA RENCONTRE DE LA SCIENCE ET DU SAVOIR
Préface de Pierre Fluck
memoires-l.jpg

Issu du monde paysan, Jean Bérard a vécu dans sa campagne vosgienne les atmosphères de fin du monde des bombardements de la dernière guerre. À l’âge de huit ans, l’explosion d’une mine lui arrache une jambe. Il modèle alors son destin, en autodidacte, loin de l’école. Ouvrier soudeur, militant convaincu du Parti Communiste, il fréquente un temps les prêtres-ouvriers à Marseille, avant d’itinérer sur les chantiers, d’une centrale nucléaire à l’autre. Il a l’obsession de construire son savoir, de l’échafauder à partir des livres, des expositions, des conférences, des rencontres, du face-à-face avec le terrain. La découverte des sciences de la Terre est pour lui une révélation. À Sainte-Marie-aux-Mines, on le voit descendre dans les puits des mines d’argent de la Renaissance, suspendu aux agrès des spéléologues. Convaincu que la culture scientifique apporte un mieux-être à ses camarades ouvriers et aux jeunes générations, son action s’inscrit tout entière en faveur de sa démocratisation. Muséographe attentionné, il n’a de cesse de rassembler les matériaux de ses voyages. C’est ainsi qu’est née la lithothèque, qui met en scène roches, minéraux, fossiles et traces de vie.

Auteur : Jean Bérard

Date de publication : 2017

Éditions du Patrimoine minier

81 pages, broché, A4

entièrement en quadrichromie

poids : 395 g

9,80 €

roche_edited.png