HISTOIRE DES MINES DE SAINTE-MARIE, CÔTÉ D’ALSACE

Avec une introduction de Pierre Fluck

Le deuxième reprint des Éditions du Patrimoine minier, après le Traité de l’Exploitation des Mines de Antoine-Grimoald Monnet.

Fils du botaniste Henri-Gustave Muhlenbeck, Eugène Muhlenbeck (1829-1911) fut maire de Ste-Marie-aux-Mines de 1872 à 1879, conseiller général de 1888 à 1897. Médecin de profession, il produisit en 1879 les « Documents historiques concernant Sainte Marie aux Mines, côté d’Alsace », une compilation de pièces originales. Il publia ensuite des études sur l’évolution de l’église réformée, tout comme sur la Révolution française, les origines de la Sainte-Alliance ou encore la baronne de Krudener.

En 1898, il fait paraître chez Cellarius, l’éditeur de Ste-Marie-aux-Mines, la fameuse Histoire des mines de Ste-Marie, côté d’Alsace. Qui donc, parmi les archéologues-spéléologues miniers du Val d’Argent, ne compte pas, aux sources de sa passion, la lecture du Mühlenbeck, que l’on dévore comme un polar. En ce XIXe siècle pourtant prolifique, on n’a pas fait mieux, en matière d’histoire des mines de Ste-Marie. L’auteur nous livre un faisceau d’histoires : histoire administrative, politique, économique, juridique, événementielle, technique, sociologique, religieuse… Cette histoire d’ailleurs est en même temps actualité (« nos galeries se rouvrent » dans la conjoncture économique des années 1900) et en même temps projection dans le futur, un futur fait de mirage et d’illusion.

Auteur : Eugène Muhlenbeck

Date de publication : 1898

Publication du reprint : juillet 1992

Notice introductive de Pierre Fluck

Éditions du Patrimoine minier

208 pages, 16 x 25 cm

8 planches noir et blanc, une planche couleur

épuisé

mine_edited.png
  • Facebook - White Circle

Les Éditions du Patrimoine Minier

Siège social

29, rue Jean-Jaurès

68360 Soultz